< Retour aux articles

Article posté le .

A-MAS et Chazelle, lauréats de la consultation pour la réhabilitation du bâtiment patrimonial ex-IUFM à Villeurbanne

Les travaux de réhabilitation du bâtiment patrimonial de l’Autre Soie sont confiés à l’entreprise générale Chazelle et à A-MAS Architecture

Ce bâtiment, ancien IUFM originairement construit par l’Usine de Soie Artificielle du Sud-Est (TASE) en 1926 et dont l’usage s’est ensuite diversifié, est le coeur de l’Autre
Soie. Le groupement lauréat pour la réhabilitation de ce bâtiment emblématique était donc attendu avec grande impatience. Les perspectives proposées permettent enfin de se projeter sur les nouveaux aménagements et lieux de vie qu’offre cet édifice exceptionnel.
Le groupement de conception-réalisation, composé d’architectes, de bureaux d’étude (BE) et d’entreprises en charge des travaux a été retenu. Il s’agit de :

Architecte : A-MAS
Entreprise générale : Chazelle – SAS Ellipse
Architecte patrimoine : FR. Brugel Architectes Associés
Architecte d’intérieur : Sara de Gouy
Paysagiste : Bigbang
BE Structure : Batiserf Ingenierie
BE Thermique-fluide : Nicolas Ingenierie
BE Acoustique : Marshall Day Acoustics
BE HQE : Nicolas Ingenierie
BE Amiante : GBA&CO
Economiste : GBA ECO
BE Réemploi : Mobius

L’équipe lauréate a réflechi ce projet comme « un espace de conversation ». « Une conversation possible entre les gens qui vont vivre, travailler, occuper ce lieu et une conversation avec l’Histoire – les histoires – dont on identifie les traces dans les transformations du bâtiment depuis sa construction ». Le groupement s’est en effet concentré sur le respect du patrimoine, tout en l’adaptant aux usages futurs. La Rotonde, lieu central de ce bâtiment, est ainsi transformée en verrière intégrant un jardin d’intérieur, créant un lien avec le parc arboré à l’extérieur. Véritable parti pris architectural, le centre du bâtiment patrimonial invite ainsi la nature dans la ville.

Après travaux, ce bâtiment intégrera 61 logements étudiants (Est Métropole Habitat), un centre parental de 14 logements (Alynea), une pépinière associative et culturelle (CCO La Rayonne), un restaurant et des tiers-lieux (incluant une serre, une cuisine et laverie commune). Le chantier de réhabilitation débutera au premier trimestre 2021.

 

Article en lien :

« Racontez-nous ! » lors de l’Aventure Ordinaire

Présentation du projet autour de la maquette, panneaux explicatifs, recueil d’avis… tout était présent pour sensibiliser et informer les visiteurs lors de cette belle journée POP (portes ouvertes participatives). L’équipe, accompagnée de ses complices, les étudiants du master POLSOC de l’Université Jean Monet de Saint-Étienne, a parcouru les moindres recoins du festival pour aller à la rencontre des visiteurs les moins téméraires. Vous n’osez pas venir vous renseigner ? Aucun problème, nous sommes là pour vous faire participer !  Un panneau, deux questions, et l’écoute attentive de réponses surprenantes, drôles ou émouvantes mais toujours riches de sens ! Florilège de réponses... «  Une rencontre extra-ordinaire ? Racontez-nous ! » « Un guide en Amazonie: il avait une vision du monde très juste. Il parlait français alors qu'il n'avait jamais quitté son pays", Camille. « Il y a un chat dans la résidence où je vis. Il est là en plus des éducateurs et des résidents. C'est agréable, il est devenu le chat de la résidence, il s'est habitué à nous", résidente d’un centre d’hébergement. « Hier, j’ai rencontré un homme, assis, de passage à Lyon. On a parlé toute la nuit ; on était tous les deux dans une posture d'ouverture", jeune femme anonyme. «  Comment relier l’autre à soi(e) ? » « Par l’écoute et l’attention qu’on porte aux autres. », anonyme. « En sortant ses yeux du téléphone », Tanguy « Par le regard, un sourire qui part ! Comme l’objectif de mon appareil ! », photographe   L’objectif de cette animation était de recueillir de la matière sensible pour poursuivre la construction d’un projet qui soit au plus proche des préoccupations de ses futurs habitants et usagers. Les même questions avaient déjà été posées lors des Journées européennes du patrimoine, et ont permis d’alimenter notre connaissance des publics.

Votre avis nous intéresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.