Challenge : imaginer demain à l’Autre Soie

Parties prenantes de l’Autre Soie, riverains, étudiants, artistes et designers se sont réunis le 6 octobre dernier, pour relever le Challenge de l'Autre Soie. Le temps d'une journée, huit équipes ont dessiné des projets innovants, percutants et remarquables, en lien avec les fonctions et les valeurs de l'Autre Soie. Les thématiques abordées étaient variées : aménagement modulaire, ville numérique, économie circulaire, biodiversité, collaboratif, hospitalité, vie citoyenne... Les étudiants du Master IDEA de l’EM Lyon Business School (Centrale Lyon), du DSAA Design de la Martinière Diderot et du Lycée professionnel Alfred de Musset ont été associé et ont activement participé à cette journée. Les résultats de ce challenge permettront de nourrir un appel à projet qui sera diffusé en 2018. Retrouvez les photos de cette journée ici !  

Appel à dons de matériel pour les ateliers design-textile

Ça y est, les ateliers “Sur la route de l’Autre Soie” ont commencé ! 20 participantes (re)découvrent le territoire de Villeurbanne et de Vaulx-en-Velin, lors d'ateliers hebdomadaires le vendredi matin au CCO La Rayonne et à l’Usine Tase. (suite…)

Il y a tous les jours quelque chose à faire au CCO La Rayonne

Découvrez les différentes propositions du CCO La Rayonne, le nouveau centre culturel en construction à l'Autre Soie. Avant l’ouverture de l’équipement définitif en 2023 (salle de concert, amphithéâtre, espaces de création,...) le CCO expérimente dès aujourd’hui le lieu de demain, en plein cœur du Carré de Soie. (suite…)

Retour en images sur le festival international du logement social + Beergarden

Mercredi 5 juin, l'Autre Soie a accueilli l'International Social Housing festival et a présenté le projet "Home Silk Road" aux équipes européennes lauréates du programme Urban Innovative Actions. (suite…)

« Racontez-nous ! » lors de l’Aventure Ordinaire

Présentation du projet autour de la maquette, panneaux explicatifs, recueil d’avis… tout était présent pour sensibiliser et informer les visiteurs lors de cette belle journée POP (portes ouvertes participatives). L’équipe, accompagnée de ses complices, les étudiants du master POLSOC de l’Université Jean Monet de Saint-Étienne, a parcouru les moindres recoins du festival pour aller à la rencontre des visiteurs les moins téméraires. Vous n’osez pas venir vous renseigner ? Aucun problème, nous sommes là pour vous faire participer !  Un panneau, deux questions, et l’écoute attentive de réponses surprenantes, drôles ou émouvantes mais toujours riches de sens ! Florilège de réponses... «  Une rencontre extra-ordinaire ? Racontez-nous ! » « Un guide en Amazonie: il avait une vision du monde très juste. Il parlait français alors qu'il n'avait jamais quitté son pays", Camille. « Il y a un chat dans la résidence où je vis. Il est là en plus des éducateurs et des résidents. C'est agréable, il est devenu le chat de la résidence, il s'est habitué à nous", résidente d’un centre d’hébergement. « Hier, j’ai rencontré un homme, assis, de passage à Lyon. On a parlé toute la nuit ; on était tous les deux dans une posture d'ouverture", jeune femme anonyme. «  Comment relier l’autre à soi(e) ? » « Par l’écoute et l’attention qu’on porte aux autres. », anonyme. « En sortant ses yeux du téléphone », Tanguy « Par le regard, un sourire qui part ! Comme l’objectif de mon appareil ! », photographe   L’objectif de cette animation était de recueillir de la matière sensible pour poursuivre la construction d’un projet qui soit au plus proche des préoccupations de ses futurs habitants et usagers. Les même questions avaient déjà été posées lors des Journées européennes du patrimoine, et ont permis d’alimenter notre connaissance des publics.

Mon édifice idéal à Mémoire Vive

Le festival Mémoire Vive a eu lieu lors d’une belle journée de printemps. En plus des spectacles et performances, le public venait s’installer confortablement dans les fauteuils du salon de rue pour découvrir le projet de l’Autre Soie. Cette fois-ci, notre objectif ? Réunir petits et grands autour de son quartier idéal ! Pour ce faire, la consigne était simple : chacun devait dessiner son immeuble « idéal » avec son rez-de-chaussée, son premier étage et son toit. Une fois dessiné, l’œuvre rejoignait les autres dans un classeur et ses 3 parties étaient séparées, comme dans un cadavre exquis. Facile alors de composer son propre immeuble avec les dessins de tous ! « Un pied d’immeuble avec une boulangerie… une façade toute de briques colorées et… tiens ! Un toit avec une piscine et pourquoi pas un tigre ! » Plus de 80 dessins sont récoltés, une centaine de personnes ont visité le salon de rue... une belle promesse pour la poursuite de la concertation !